Quelles sont les filières d’études existantes ?

Les bacheliers français ont une large palette de choix pour les études supérieures. Il existe plus de 3000 établissements en France ainsi que plusieurs centaines de grandes écoles. Pratiquement toutes les disciplines sont proposées soit dans les universités soit dans les divers Instituts de professionnalisation.

Quels choix s’offrent aux bacheliers ?

Les étudiants ont toute une panoplie de choix entre les lettres, le sport, la technologie, le commerce, les affaires publiques, l’art et le design, l’architecture, les langues et une foule d’autres filières. Il est toutefois important de savoir que les chances d’entrer dans une université sont plus grandes de par la capacité d’accueil générale des universités. Ce qui n’est pas le cas dans les grandes écoles qui n’accueillent que quelques centaines d’élèves par an. Les coûts entrent en jeu aussi naturellement, les filières d’excellence étant plus chères que l’Université. Et les universités privées plus que les publiques.

Qu’en est-il des classes préparatoires aux grandes écoles ?

Les classes préparatoires s’adressent aux élèves de la terminale pour une sélection des meilleurs. Elles durent 2 ans après le bac et dispensent des cours d’enseignement général soit dans les matières scientifiques, commerciales ou littéraires. Comme leur dénomination l’indique, elles ont pour but de préparer ces élèves aux concours d’entrée des grandes écoles. L’avantage de ces classes, c’est le fait que les professeurs accordent un encadrement de qualité à chaque élève. Le parcours que ceux-ci suivent sont des bases qui leur sont utiles leur vie durant. Mais ce sera au prix de 35 h de travail hebdomadaire et autant en devoirs, examens blancs etc.

Pourquoi pas les formations courtes ?

Certains élèves ne sont pas attirés par les longues études car ils souhaitent entrer dans le monde du travail rapidement. Aussi, les formations courtes leur conviennent, celles qui ne durent que 2 ans après le bac et professionnalisantes. Ils peuvent suivre ces formations dans l’une des 2100 STS (Sections de technicien supérieur) publiques et privées qui se trouvent sur le territoire. Ces cours sont sanctionnés par un BTS (Brevet de technicien supérieur) soit en informatique, en commerce, en comptabilité et même en esthétique etc. Le DUT (diplôme universitaire de technologie) aussi figure parmi les formations courtes, il est délivré par les IUT ou Instituts universitaires de technologie qui sont, eux, rattachés à une université. Ce qu’il faut noter, c’est le fait qu’il n’est pas du tout facile d’entrer dans un IUT, et parfois, il y a des instituts qui n’acceptent que les bacheliers avec mention. Et une fois admis, les étudiants sont régulièrement évalués.

Intégrer les écoles spécialisées

Les études dans les écoles spécialisées sont aussi intéressantes puisqu’en 2 à 5 ans, les étudiants reçoivent une formation de qualité, spécifique et à jour. En général, ces écoles ne sélectionnent que les meilleurs candidats. Les frais sont assez élevés, ils peuvent aller jusqu’à 9 000 euros l’année. Pour pouvoir postuler pour certains métiers comme celui d’infirmier, architecte etc., il faut passer obligatoirement par l’une de ces écoles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *