Carrière professionnelle : quelques métiers du web à envisager sérieusement

Que vous soyez en terminale ou à une période de votre vie où vous souhaitez vous réorienter professionnellement, cet article pourrait vous aider à prendre une décision. Les métiers du Web ont le vent en poupe : prenez-les en considération dans votre projet professionnel. Quelles sont ces professions qui promettent une belle carrière ?

Le community manager

Il est loin le temps où le rôle du community manager consistait seulement à faire la modération d’une page Facebook. Sa fonction s’est enrichie, s’est professionnalisée, s’est complexifiée aussi. Le community management est aujourd’hui l’un des piliers du service marketing : on ne saurait négliger l’impact de son travail dans l’efficacité d’une stratégie de marketing digital. Aujourd’hui, on ne devient plus community manager par hasard. On doit suivre une formation et décrocher un diplôme. Il fait partie de ces métiers du web qui ont désormais leurs diplômes et leurs cursus à l’université et dans les écoles. Avec Narratiiv, n’hésitez pas à en savoir plus sur ces nouveaux parcours dans l’enseignement supérieur.

L’école Narratiiv, par exemple, a mis en place un bachelor en community manager accessible, entre autres, avec le diplôme du bac. C’est un cursus de trois ans qui peut s’effectuer en initiale ou en alternance à partir de la deuxième année. Le nouveau diplômé peut prétendre à un emploi de community manager, mais pas uniquement. Cette formation lui donne les compétences requises pour être chargé de communication digitale ou responsable marketing digital. Et si le diplôme de bachelor en poche, l’étudiant n’est pas encore prêt à plonger dans le monde professionnel, il peut poursuivre ses études. Il a alors la possibilité de s’inscrire au Mastère Social Media Manager ou au Mastère Brand Content et Formats Narratifs ou au Mastère marketing de la production de nouveaux médias. Toutes ces formations sont dispensées par Narratiiv.

Le créateur de contenu digital

En vérité, ce nom regroupe plusieurs métiers. Il y a tout d’abord le chargé de communication digitale. Ce professionnel est responsable de la gestion de la communication d’une entreprise sur les supports numériques. Voici ses principales missions. Il définit et met en œuvre la stratégie de communication digitale de son employeur en tenant compte de la stratégie globale de communication et des objectifs de l’entreprise. Par ailleurs, il anime les communautés (abonnés, super fan, followers, etc.) sur les différents réseaux sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram, etc.). Il crée et publie du contenu pour ces mêmes réseaux, interagit avec les socionautes (il répond aux messages privés et aux commentaires). En outre, il crée ou supervise la création de contenus qui seront diffusés sur différents supports numériques (articles de blog, infographies, vidéos, newsletters, etc.). Il peut aussi être amené à gérer le site web de l’entreprise, tant sur le plan du contenu que de l’expérience utilisateur. D’autre part, il effectue une veille des tendances digitales, analyse les performances des actions menées (trafic, engagement, etc.) et revoit la stratégie en conséquence. De plus, il a la capacité de gérer des projets digitaux spécifiques (lancement d’un nouveau site, campagne en ligne, etc.). Enfin, il lui arrive de travailler avec des prestataires externes (agences web, influenceurs, etc.).

Le détenteur d’un Bachelor en création de contenus peut occuper le poste de chef de projet digital. Dans ce cas, il supervise et coordonne les projets numériques d’une entreprise :
• Content marketing
• Communication digitale (par exemple : stratégie de contenu pour un site web)
• Refonte de site Web
• Formation en ligne (cours en ligne, webinaires, tutoriels, etc.)
• Stratégie de storytelling
• Campagnes publicitaires digitales
• Content design (UI/UX)
• Inbound marketing
• SEO (référencement naturel)
• Email marketing (rédaction et diffusion de newsletters, campagne d’emailing, etc.).

Enfin, les métiers suivants peuvent être exercés par le titulaire d’un Bachelor en création de contenu à condition qu’il suive en complément une formation un peu plus technique :
• Motion designer et Vidéaste Web
• UX designer, UI designer et Web designer
• Content manager
• Graphiste web

Les plus ambitieux préfèreront sans doute poursuivre leurs études en Mastère. Dans tous les cas, plus il a de diplôme et plus il occupera des postes élevés et mieux rémunérés. Les trois Mastères cités précédemment sont accessibles avec le bachelor présenté ici.

Le social média manager

Il existe un master permettant de postuler directement à ce poste. Un Social Media Manager gère la présence d’une entreprise sur les réseaux sociaux. Son rôle est de développer et de mettre en œuvre une stratégie de médias sociaux qui sert les objectifs globaux de l’entreprise. Voici ses principales responsabilités :
• Il développe une stratégie détaillée pour chaque plateforme de médias sociaux, en définissant les objectifs, le public cible, le type de contenu à partager, le ton à adopter, etc.

• Il supervise la création de contenus qui seront diffusés sur chaque plateforme (textes, images, vidéos, etc.).

• Il interagit avec les abonnés, répond aux commentaires et aux messages, anime des discussions, etc.

• Il planifie la publication régulière de contenu à l’aide d’outils de gestion des réseaux sociaux.

• Il suit les tendances des médias sociaux, analyse les performances des publications (engagement, portée, clics, etc.) et améliore la stratégie en conséquence.

• Il gère la publicité sur les réseaux sociaux, plus exactement les campagnes publicitaires sur les plateformes de médias sociaux.

• En cas de crise (commentaires négatifs, polémiques, scandales, etc.), il doit être capable de réagir rapidement et de manière appropriée.

Ce spécialiste travaille en étroite collaboration avec d’autres services (marketing, communication, service client, etc.). Ce poste nécessite une excellente connaissance des différentes plateformes de médias sociaux, de solides compétences en communication écrite, une bonne dose de créativité. Des capacités d’analyses sont également indispensables afin de pouvoir mesurer l’impact des actions menées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *